6473 10 raisons de voir « Théo et Hugo dans le même bateau » | Spinoza, mon ami

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Spinoza, mon ami
Comprendre, juger, déplorer ou rire ?
Dernier Billet
Actu | 26.04.2016 - 21 h 20 | 2 COMMENTAIRES
10 raisons de voir « Théo et Hugo dans le même bateau »
Étiquettes : ,

Que vous aimiez le sexe, les kebabs ou les madeleines, que vous vouliez soutenir le cinéma indépendant ou pleurer comme une thoune, « Théo et Hugo… » est fait pour vous. Attention, un chouïa de spoilers. Sortie demain, d’où ma republication !

1 Parce que vous voulez contribuer à fabriquer de l’amour et œuvrer à la paix dans le monde ;

2 Parce qu’on y voit de très belles bites et que, ne vous mentez pas, cela fait envie ;

3 Parce que c’est un film de cinéma, que vous ne risquez pas de le voir à la télévision de si peu, et que le DVD, s’il sort, sera horriblement cher (dixit Jacques Martineau lors de l’avant-première) : c’est maintenant que ça se passe ;

4 Parce que manger une madeleine, oui une madeleine entière, n’a jamais été aussi drôle et dramatique (mes excuses à Proust) ;

5 Parce que vous voulez « vivre de drames et mourir d’amour » ;

6 Parce que vous voulez soutenir des artistes qui entendent « écrire l’histoire du cinéma à notre façon, pas à la façon qu’on aimerait nous voir accepter – gros budgets, multinationales de la production » (d’après Martineau, toujours), bref, que vous voulez faire Cinéma Debout ;

7 Parce que vous avez déjà voulu manger un kebab en sortant de boîte à 5 heures du matin et que le commerçant n’en avait plus ;

photo.Theo-et-Hugo-dans-le-meme-bateau.181137

8 Parce que vous êtes tombé amoureux d’un garçon dans une backroom, et que vous l’avez laissé partir sans lui demander son nom ni son téléphone ;

9 Parce que la musique est bonne, bonne, bonne ;

10 Parce que contrer la Manif pour tous et autre fachos réactionnaires, ce n’est pas simplement râler sur les réseaux sociaux, c’est aussi soutenir des œuvres comme celles-ci qui prennent des risques, disons, frontaux.

 

Bonus :

Parce que vous voulez y repérer la référence à West Side Story qui a échappé aux réalisateurs et au chef opérateur.

Photo du profil de jeromemartin
Publié par
Ancien militant d' Act Up-Paris, j'analyse dans trois blogs différents les discours de haine qui nous infériorisent, les enjeux de la lutte contre le sida et notamment des PrEP.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (2)
10 raisons de voir « Théo et Hugo dans le même bateau »
  • Par arnosa 19 Avr 2016 - 15 H 24
    Photo du profil de arnosa

    très beau film en effet à recommander; pour aussi des très belles vues du Paris de l’Est. La scène à l’Impact est un aseptisée…mais ce n’est pas grave, l’endroit est un peu mort maintenant!
    l’interne, qui joue son propre rôle, donne une belle leçon d’humanité

     
  • Par jeromemartin 26 Avr 2016 - 21 H 59
    Photo du profil de jeromemartin

    SPOIILER SPOILER SPOILER. La dépêche AFP consacrée au film, plutôt élogieuse, contient une erreur factuelle grave : « Pour la première fois, la prophylaxie pré-exposition (PrEP), nouvelle stratégie de prévention du VIH à mettre en place 48 heures après un rapport sexuel à risque, est également abordée au cinéma de façon explicite et pédagogique. « . La PrEP est une technique de prévention récemment autorisée en France qui consiste à prendre un traitement anti-VIH (de ceux que prennent les personnes vivant avec le virus). Il s’agit d’une méthode nouvelle. Le film met en scène un TPE (ou PEP pour l’acronyme anglais) qui existe en France depuis 1996 pour une exposition à un risque professionnel (médecin, infirmer) et 1998 pour l’exposition à un risque sexuel. Ce n’est pas le premier vautrage de l’AFP sur la lutte contre le sida….

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    Publicité